La tête en bas à Christchurch

Good morning Fox! Ça y est, après des semaines d’attente, voici le récit de nos premiers pas en Nouvelle Zélande.

Après 36h de voyage, 3h de sommeil, des frais de bagages non prévus à l’aéroport, un avion annulé, des sushis australiens avalés, on arrivons enfin à Christchurch dans l’île du Sud de la NZ.

image

On sort de l’avion sous de gros nuages et à peine 14 degrés: on est super heureux. Trois mois qu’on ne l’avait pas vu, cette pluie bienfaitrice. Direction le garage pour récupèrer Daryl, notre nouvelle maison sur roues. On l’aime déjà avec sa belle couleur vert anis et ses 470 000 km au compteur.

image

Après avoir fait connaissance, on emmène Daryl au centre ville. C’est l’heure de la pizza, trois mois qu’on en rêve aussi de ça. Malgré la fatigue, on a baladé nos corps de zombie dans la cité de Christchurch.

image

image

On a découvert une ville en travaux, des constructions à chaque coin de rues. Christchurch a malheureusement subit un violent séisme en 2011 qui a détruit le centre ville. La cathédrale n’a pas survécue, on peut la voir, complètement éventrée, le toit effondré, elle est entourée de grilles de sécurité depuis 5 ans. Grâce à un travail de reconstruction, quelques bâtiments publics sont tout neufs et brillent d’une architecture ultramoderne.

On a pu visiter le musée d’art contemporain, avec des oeuvres bien surprenantes.

image

image

Ce qu’on a le plus aimé c’est jouer à la chasse au trésor avec les œuvres de street art cachées un peu partout dans la ville.

image

image

Ces belles peintures redonnent des couleurs à cette ville tout comme les dizaines d’hommes du bâtiment en gilets oranges.

image

On visite le jardin botanique, la roseraie, un incontournable dans toute la NZ, très fortement marquée par la colonisation britannique. On verra des roses dans quasiment tout les jardins ici. On va faire une petite sieste bien méritée au bord de l’Avon, une petite rivière qui traverse une partie du parc. Et ici, comme à Venise, les promeneurs peuvent faire une jolie balade en barque conduits par un batelier au tee shirt rayé et chapeau. On est entouré de canard.

image

Plus loin, on est charmé par le vieux tram. Cette ville est bien originale, on valide.

image

image

Ce soir, on se blottit sous la grosse couette dans notre van. Et on s’endort rapide comme l’éclair malgré nos voisins de parking à 20h.

Aujourd’hui, on repasse par Christchurch pour un petit déjeuner dans les règles de l’art. On retourne aussi au garage, car en à peine une nuit Daryl fait des sienne. Il fuit… On repart avec un gros bidon de liquide de refroidissement et un numéro en cas de soucis. On va faire nos courses comme des locaux: un cadie, des bons de réduction et un pot de nutella plus tard, nous sommes fin prêt pour l’aventure!!! Ciao Christchurch à nous les plaines et les sommets de la Terre du milieu!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.