La région de Myvatn

Réveil à Egilsstadir, le 7 juillet 2012, journée merveilleusement remplie : vallée de la Jokulsa, site volcanique du Kraftla, et lac Myvatn…DSC_0122
On prend un copieux petit déjeuner dans une boulangerie. C’est là que l’on va découvrir les « escargots »  recouverts de chocolat (texture entre la brioche et le donuts). Cela deviendra un petit rituel du matin dès que l’on pourra.

On roule dans le désert pour atteindre la magnifique Dettifoss,  cailloux, poussière, pas de 4*4 : la petite Chevrolet a bien souffert. Plusieurs cascades dans les environs :

DSC_0107

– la plus imposante, Dettifoss dont on entend le rugissement a plusieurs centaines de mètres. Le bruit est assez effrayant, elle est considérée comme la cascade la plus puissante d’Europe. Arrivé à côté, mieux vaut ne pas glisser malencontreusement sur les rochers humides. L’eau est en furie sur les quelques dizaines de mètres précédent sa chute.

DSC_0087

DSC_0088

-Plus loin Selfoss, plus large et plus « douce ». Reposant après le géant Dettifoss.

DSC_0108

-En contrebas Hafragilsfoss lointaine mais offrant le point de départ du paysage le plus beau que j’ai vu en Islande : Les gorges de la Jokulsa. La rivière a creusé un canyon immense. C’est à couper le souffle. L’immensité et les reliefs du site m’ont pris aux tripes. J’en ai encore des frissons en y repensant. A gauche, deux kilomètres plus loin on aperçoit Dettifoss, à droite c’est l’infini la création du monde. C’est vraiment l’effet que ça m’a fait ! Aucune photo ne peut reproduire ces sensations ! C’est l’espace.

Certains disent que dans plusieurs milliers d’années les gorges seront plus imposantes encore que le Grand Canyon en Arizona.

DSC_0129

IMG_0871

Après toutes ces émotions, le chemin continue vers la région du lac Myvatn « lac des mouches ».

Nous nous dirigeons vers une zone volcanique à risque : le cratère du Kafkla. Balade aux alentours pas forcément 100% rassurés : la terre est sous pression, ça se sent. Au loin, on voit la coulée du Leirhnjukur. Les champs de lave sont encore chaud, l’eau boue dans les flaques. Les volcanologues s’attendent à une nouvelle colère du Kraftla à tout moment.

DSC_0224

DSC_0205

DSC_0201

DSC_0174

DSC_0164

DSC_0160

On aura eu notre dose de sensations fortes. On prolonge le plaisir avec la montée et le tour du cratère du Viti. Désormais, un lac occupe le centre. La centrale géothermique est en pleine activité.

DSC_0260

DSC_0261

Plus loin, on démarre la soirée avec les marmites d’Hverarond, l’ambiance est spéciale. On ne reste pas trop près, les projections de boue sont un peu chaudes !

DSC_0345

DSC_0320

DSC_0316

DSC_0306

On finit par les grottes de Grjotagja, rien de folichon dans ce secteur. On se pose enfin au camping avec le sentiment du devoir accomplie, cette journée était super.

Le lendemain, nous avons décidé de louer des vélos pour faire le tour du lac de Myvatn (38 km) très connu des ornithologues. La matinée s’est fait sous le soleil, mais on finira la journée avec une bonne pluie : K-way sur les 10 derniers km.

Au programme :

-Montée et tour du cratère Hverfell

IMG_1040

-Dimmuborgir et ses roches de lave. Les légendes prolifèrent ici, apparemment  la meilleure période pour apercevoir les trolls est le mois de décembre à cette époque, ils se réveillent pour préparer Noël.

-pique-nique au bord de l’eau, beaucoup d’espèces différentes de canard, puis petite sieste dans l’herbe d’une clairière.

-Réserve d’oiseaux et balade entre les pseudos cratères de Skutustadagigar. On aperçoit de nombreuses sternes arctiques.

IMG_1083

IMG_1073

Le retour au camping nous a achevé, fatigue froid, mal de fesses (la selle du vélo de location est un peu dure).  On a bien mérité de se détendre dans les Myvatn Nature Baths. Le concurrent direct du Blue Lagoon de Reyjavik.  Ahhh que c’est bon, eau chaude, légèrement soufrées, vapeur qui rendent l’atmosphère mystérieuse. On se baigne en petit comité sous une pluie fine dans l’eau à 38°. La couleur de l’eau est turquoise très pâle (ça ressemble à du lait ?). On alterne sauna et baignade.  Comment va-t-on faire pour sortir de là ? Il est 22h30 ça va fermer…

IMG_1098

IMG_1101

On reprend la route pour Akueyri, arrêt « nocturne » à Godafoss, cascades à l’eau vert pâle. On installe la tente trèèès tard à Akueyri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.