Phnom Penh: nouvelle aventure

Après une “courte escale” de 14h à l’aéroport Singapour, on atterrit dans la capitale du Cambodge: Phnom penh.

Petite formalité administrative afin de récupérer notre visa, un coup de tampon et nous voila 5 minutes plus tard officiellement sur le territoire. Quel bonheur d’être accueillis par ma famille qui a fait le déplacement pour 3 semaines.

5 backpackers prêts à découvrir ce nouveau pays.

DSC02745

On est tout de suite plongés dans le bain avec une rude négociation afin d’obtenir un bon prix sur un Tuktuk. Pari gagné le prix nous convient et nous voilà partis pour 6 km de tuktuk. Imaginez un tuktuk pleins à ras bord, c’est le nôtre. 5 gros sacs de voyage + 5 sacs à dos + nous ça fait beaucoup pour un tuktuk mais ça passe.

DSC02739

On a même pas fait 100 mètres qu’on a déjà le sourire jusqu’aux oreilles. Faut dire qu’il fait 33 degrés, qu’on est sur un moyen de transport jusqu’à lors inconnu mais super agréable, réunis en famille bref il n’y a pas mieux pour commencer une nouvelle aventure.

DSC02736

DSC02695

On pose nos affaires à la guesthouse, non loin du Night market.On ira donc s’y balader en début de soirée. Le Night market c’est un grand restaurant à ciel ouvert. Tu commandes ton plat et tu le manges sur des nattes posées au sol. C’est le rendez vous de toute la ville du vendredi soir au dimanche soir.

P1050278


DSC02660

Le lendemain, on part visiter le marché central, un énorme marché couvert où on trouve de tout ( fringues, bibelot, fausses rolex). Les filles en profitent pour acheter des Elephants pants. Nouveau look pour une nouvelle vie. Oh my god!

DSC02707

DSC02671

La partie alimentation regroupe fruits en tout genre (parfois jamais vu), poisson, fruits de mer. On mange sur place à la locale.

DSC02680

DSC02676

Plus loin, on monte au dernier étage d’un centre commercial pour admirer la vue. C’est juste sublime, les toits  et maisons sont de toutes les couleurs, une ville arc-en-ciel.

DSC02685

DSC02687

On repart dans les rues à pied vers la colline du Wat phrom. Les rues sont un petit parcours du combattant : trou béant à la place des bouches d’égout, absence de trottoir, cables électriques par centaines et à hauteur d’homme.

L’anecdote rigolote, c’est qu’ici quand un cable ne marche plus on ne le change pas, on en rajoute simplement un autre, d’où le bordel. La traversée de la rue au milieu des scooters nous sort littéralement de notre quotidien.

DSC02691

Arrivé à Wat phrom, on entre dans un parc bien entretenu qui entoure un temple. Mélange d’encens et de fleur de lotus, ça sent bon.

DSC02697

Le lendemain, le roi n’étant pas dans ses murs, nous avons le droit de visiter le palais royal. Tee-shirts recouvrants les épaules et short en dessous des genoux, nous voilà partis pour 2h de visite. Cet endroit est  très joli, reposant et fort intéressant.

Il est composé d’un jardin très bien entretenu et de plusieurs enceintes, l’une contenant la salle du trône, le pavillon du clair de lune et la pagode d’Argent. Chaques  parties du complexe ayant une fonction et une architecture bien particulière.

DSC02718

DSC02716

P1050325

Les rues respirent la vie, les gens sont souriants, ça grouille de monde. Le seul petit bémol étant l’odeur de poubelle ainsi que son contenu présent dans les rues.

Nous prenons un bus de nuit direction Siem Reap, bus top confort, mais l’état de la route … Euh… n’en parlons pas.

P1050318

 

2 réflexions sur “ Phnom Penh: nouvelle aventure ”

  • 19 janvier 2016 à 20 h 55 min
    Permalink

    Coucou les jeunes, contente d’avoir de vos nouvelles et de pouvoir vous lire. Je trouvais un peu le temps long ….. Heureusement maman était la pour me donner des nouvelles. Je pense que vous avez bien profité de la visite de la famille. Nous on a bien pensé a vous et étions un peu jaloux ….. Gros bisous et à bientôt pour la suite de vos aventures.

    Réponse
  • 13 novembre 2019 à 8 h 21 min
    Permalink

    J’ai déjà visité Phnom Penh en 2016 et j’aime beaucoup le Musée national du Cambodge. Le musée se situe sur un très beau patio verdoyant. En visitant ce musée, vous aurez le plaisir d’admirer toute la splendeur et l’évolution de l’art khmer. On considère le musée comme un remarquable exemple d’architecture traditionnelle.

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.