Safari à Khao Yai

À travers ces quelques lignes, je vais essayer de vous résumer les 2 jours magiques que l’on vient de passer dans le parc Khao Yai.
Tout commence par un trajet en train de 3 h au départ de Bangkok, direction la ville de Pak Chong. On traverse la campagne et les paysages thaïlandais en compagnie de locaux.

DSC03499

Sur les bons conseils d’autres voyageurs, nous arrivons à notre guesthouse (At home) où Nice et Chow, un charmant couple de trentenaires thaïs, nous accueillent. L’hôtel a ouvert il y a moins de 3 mois, du coup, dortoirs et chambres sont neufs, et les conseils et attentions envers nous sont nombreux.

Après avoir loué un scooter, et fait le plein, nous prennons la direction du parc naturel classé patrimoine de l’Unesco. Une heure plus tard, on arrive devant la guerite d’entrée en compagnie de Benoît, rencontré la veille à la guesthouse.

P1050816

On est plongé dans l’immensité de ce parc. Je ne vous l’ai pas encore dit mais il est possible d’y croiser crocodiles, cerfs, biches, singes, porc-épic, éléphants, ours, tigres… On roule au pas avec le scooter, car on regarde de gauche à droite pour espérer voir bouger quelque chose en bordure de jungle. Et pas de doute, il y a des choses à voir.

DSC03438

P1050810

Au centre d’information, singes et biches se balladent sans se préoccuper de nous. On prends la carte, on se renseigne pour les différentes randonnées, puis on repart direction le camping. Le temps de louer la tente et de l’installer, un singe n’hésitera pas à venir piquer les affaires de Benoît. Mine de rien, ils sont agressifs ces petits singes quand il s’agit de nourriture !

P1050786
Le parc est composé de plusieurs chemins pour les randonneurs, cependant un guide est obligatoire pour certain tracé.
On commencera avec la rando n°2 qui ne nécessite personne et qui commence à coté du camping.

P1050821

La marche dure 2h, le chemin est bien balisé à travers la forêt ce qui peut expliquer les nombreux groupes de touristes présents. On a quand même la chance de voir un crocodile nager près de nous.

P1050791

La randonnée se termine au niveau de la cascade que l’on voit dans le film la Plage avec Dicaprio.

DSC03451

On monte à l’arrière d’un pick up après avoir fait du stop (pouce vers le bas en Thailande). On enchaîne avec la randonnée n°1. Elle ne vaut pas le détour car elle ne fait que 1km et présente peu d’intérêt.
La nuit tombante, on ira du coté de la tour d’observation en croisant les doigts pour voir un éléphant. Le point de vue est joli mais pas de pachiderme, juste un sanglier venant s’abreuver.

DSC03498

DSC03475
Chose à laquelle on ne s’attendait pas forcément, la nuit est froide dans le parc, la température descend en dessous de 8 degrés. Pour se réchauffer, on fait un feu avec un autre groupe de français.
Les singes ayant déserté le camping, c’est un cerf et des porc-épics qui viennent nous rendre visite pendant la nuit. C’est magique et un peu flippant. Il y a pas mal de bruit dans cette forêt/jungle. En levant les yeux, les étoiles se dévoilent par milliards.

DSC03534

Au petit matin, les singes reprennent leur territoire. On pli tente et sac de couchage, et on repart bien décidé à voir un éléphant sauvage. On prendra les services d’un guide pour aller faire le parcours n°5.
C’est parti pour 5 h de marche en pleine jungle, on voit des gibbons se jeter de lianes en liane au-dessus de nos têtes. C’est magnifique, on est vraiment aux aguets de tous les bruits, pour essayer de voir les animaux qui pourrait se cacher autour de nous. Nos sens s’amplifient.

P1050819
Grâce à notre réveil matinal, il nous reste une après-midi entière pour continuer l’exploration du parc seuls.

P1050797

L’idée est de s’éloigner du centre pour aller voir une autre des cascades célèbres du parc. Sur la route, des indices nous laissent penser que Dumbo n’est plus très loin. 5 minutes plus tard, les voitures devant nous, font demi-tour, et marche arrière, c’est un peu la panique. Normal car 50 mètres plus loin, il est là! Un éléphant impressionnant bloque la route. Il avance vers nous. Il pose quelques secondes et rentre dans la forêt. La tension dans l’air diminue d’un coup, les voitures reprennent leur chemin. On est surexcités! On l’a vu notre éléphant. C’est là qu’on se rend compte qu’on était bien content d’être en scooter plutôt qu’à pied.

P1050827

P1050825

On se balade tout l’après-midi avec un seul sujet de conversation. L’heure de quitter le parc approche, on reprend la route. Soudain, deuxième coup de chance du jour, un autre éléphant se balade dans la nature. Il est plus petit mais le terrain bien dégagé nous permet de l’admirer des dizaines de minutes. On est sous le charme.

P1050874

P1050844

P1050876

Il est l’heure de partir car ce soir on a prévu d’aller à un couché de soleil bien particulier. Chow nous avait parlé d’une grotte à chauve-souris. On fait un détour, pour aller découvrir un phénomène surnaturel à la tombée de la nuit. Des millions de chauve-souris sortent de cette grotte. C’est une belle chorégraphie qui nous hypnotise. Le ballet dure plus de 15 minutes avec un flot continu de batman.

DSC03525

On retrouve notre lit douillet, avec des souvenirs merveilleux en tête. C’est une des plus belles journées du voyage.

DSC03508

2 réflexions sur “ Safari à Khao Yai ”

  • 24 février 2016 à 17 h 43 min
    Permalink

    Un petit coucou!
    Manifique comme d’hab les photos!
    Bisous d’Alsace…

    Réponse
  • 25 février 2016 à 12 h 30 min
    Permalink

    ouah!!deja impressionnant de voir ces pachidermes en photos alors j’imagine l’excitation de
    les voir de tout pres magnifiques photos,profitez en bien car ici reveil sous la neige mais le décor est chouette.Bonne continuation et plaisir de suivre vos découvertes.

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.