Etape 4: Le chic d’Hervey Bay et Noosa

Après deux jours entiers en voiture sous la pluie, enfin le soleil refait son apparition. Heureusement, car on commençait à s’ennuyer sous la grisaille. Direction Hervey Bay. C’est une jolie ville au bord de l’océan. Le coin est agréable pour une promenade le long de l’esplanade.

DSC01054

On emprunte le nouveau ponton d’Urangan Pier, long de 868m, c’est un chef d’oeuvre. Ici la pêche est une religion. Il existe des magasins de canne à pêche de la taille d’un Darty. Et sur ce magnifique ponton les pêcheurs à la ligne s’en donnent à coeur joie. Les hameçons ressortent obligatoirement de l’eau avec une touche. Au bout du ponton, on peut appercevoir l’île de Fraser (la plus grande île sableuse du monde).

DSC01050

Ensuite, on longe la plage, quelques familles sont là pour faire du sport, faire du cerf volant ou promener leur chien.

DSC01056

L’ambiance est tranquille jusqu’au moment où l’on arrive devant un petit bosquet d’arbre. Le bruit est étrange et d’ailleurs les fruits des arbres aussi… waou! Ce sont des colonies de chauves-souris (et pas des petites) perchées là haut. On observe ces énormes bestioles voler en plein jour entre la ville et la plage.

P1110212

P1110224

Hervey Bay est une ville assez bourgeoise, on se retouve dans un immense centre commercial avec des boutiques de marques. Cela fait bien longtemps qu’on n’avait pas fait de lèche-vitrine. Les maisons de certains quartiers n’ont rien à envier aux villas de Los Angeles. Bref on flâne quelques heures.

DSC01059

DSC01060

Hervey Bay n’est pas la seule ville huppée du coin. Lorsqu’on arrive à Noosa, on est entouré par le luxe. Noosa c’est LA station balnéaire des australiens fortunés. On se balade sur la plage, entre les boutiques haute couture et les restaurants branchés. Une petite glace sur le port et on se sent privilégiés.

P1110268

P1110266

Noosa est un coin hyper agréable à voir car juste à côté du centre ville on rentre dans un parc national. De là, plusieurs petites randonnées permettent de découvrir la végétation et la faune. Encore une fois, notre bonne étoile mettra un koala sur notre chemin! Celui-ci est sauvage, perché à une quinzaine de mètres au dessus de nous. Il grignote tranquillement ses feuilles d’eucalyptus en scrutant la mer.

P1110246

P1110240

Le sentier costal est à faire, la balade est facile et on découvre toute sorte de végétation et autres surprises le long de la route.

P1110259

P1110256

P1110257

On a beaucoup apprécié la région blingbling de Noosa. Ça nous change. Mais malgré le beau temps, l’eau est trop froide en cette saison, pas de baignade pour nous en Australie.

P1110263

Ce soir au camping, une belle rencontre, Ernie et sa petite femme, des septuagénaires d’une gentillesse à toute épreuve. Quand Ernie oublie qu’on est français et reprend son accent venu du fin fond de sa barbe, on se sent au coeur du bush australien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.